Rencontre entre projet d’entreprise et attentes sociétales

Parmi les objectifs de la définition de raison d’être pour une entreprise, on retrouve ceux qui sont à la croisée d’une motivation interne profonde de donner du sens, et le fait de répondre à ce qui est attendu de la part de l’entreprise en termes de responsabilité. La raison d’être doit répondre à la rencontre entre un projet d’entreprise et les attentes sociétales.

Attentes de la société envers les entreprises

Dans notre société actuelle, la question de sens et de responsabilité revient de plus en plus au centre des préoccupations et il est demandé aux entreprises de prendre leurs responsabilités quant à leur impact sur la société et l’environnement.

Une récente étude IFOP qui a précédé l’adoption de la loi PACTE a illustré que 95% des Français attendent des entreprises qu’elles s’engagent d’elles-mêmes en faveur des enjeux de société. En priorité, on retrouve les enjeux liés à l’environnement et au climat, mais aussi les enjeux sociaux comme la lutte contre le chômage et la création d’emploi.

De plus en plus de gens cherchent à consommer plus responsable, et se tournent vers les entreprises qui leur fournissent produits et services contribuent à cela. Acheter devient un acte politique, et les entreprises sont attendues au tournant sur les comptes moraux qu’elles doivent désormais rendre au grand public.

Réponses de l’entreprise : RSE et raison d’être

Les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activité se retrouvent donc dans l’obligation de répondre à ces attentes voire à ces exigences. Et nombre d’entre elles avaient déjà choisi d’œuvrer en ce sens. Pour cela, elles avaient pour certaines déjà mis en place depuis de nombreuses années une politique RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) pour concilier affaires et éthique. Pour être efficace, la politique RSE doit être intégrée au cœur de la stratégie de l’entreprise, et être mise en œuvre au quotidien dans ses activités.

Depuis l’adoption de la loi PACTE en 2019, il est proposé aux entreprises françaises de s’engager encore d’un pas de plus dans cette démarche, et d’aller au-delà de la simple politique RSE, en définissant leur raison d’être. Parmi les questions auxquelles celle-ci devra répondre, on retrouve bien sûr le sens qu’elle donne à son existence, mais aussi celle de l’impact de l’entreprise dans la société et sur la planète.

Les avantages de répondre positivement aux attentes sociétales

En plus de s’inscrire dans une démarche éthique dont elle ne saura rougir, l’entreprise, en choisissant de définir une raison d’être qui répond à ces enjeux sociétaux, va gagner un certain nombre de bons points.

En effet, puisque l’achat devient un acte politique à travers lequel le consommateur choisit de plébisciter les entreprises qui impactent positivement l’environnement, celles qui s’affichent comme étant responsables à travers leur raison d’être obtiendront un avantage concurrentiel certain.

Les clients seront ainsi fidélisés, les partenaires et les institutions préféreront travailler avec les entreprises qui affichent une raison d’être solidement ancrée dans l’éthique, et l’image de marque n’en sera que meilleure. L’entreprise en question évoluera dans un écosystème vertueux, résultant en une démarche gagnant-gagnant, pour elle comme pour la société.

Les raisons de définir sa raison d’être